05 octobre 2017

Tel un serment

Que j’arrête d’écrire ? Il ne faut pas trop le croire. Traître que j’évite d’être. Elles se germent pour naître ; Les idées sont entrain de croître.   En accord avec le combat qui se veut maître; Elle est l’essentielle sur mon chemin; Tel un véritable présent entre mes mains;  Pour qui sait le reconnaître; Demeure ma cause en toute circonstance.   L’unité et la paix pour l’Afrique ! La véritable paix est universelle.   Artowa Dakar ; 15 septembre 2017 7heures 20mn
Posté par ARTowa à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]